Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Feuilletez cet ouvrage

Pour découvrir le premier chapitre... un clic sur la couverture !

Recherche

Archives

30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 17:01


© FNOSAD

Notre entretien avec le formateur-agronome en apiculture :
Jérôme Vandame.

 

                                                                         

   Apis cerana peut-elle devenir l’avenir de l’apiculture mondiale, comme A. mellifera l’est devenue dans une grande partie du monde ?

 

   Certainement pas. Apis cerana est une espèce intéressante, mais je pense qu’elle doit faire l’objet d’une apiculture dans les seules aires géographiques où elle est naturellement présente. Dans notre pays, la France, il est préférable de travailler avec Apis mellifera et de trouver des solutions aux problèmes qu’elle rencontre. Je ne crois pas qu’il faille introduire une nouvelle espèce : on ignore comment il va s’acclimater ici, se comporter avec la faune et les autres espèces d’abeilles autochtones. Ne risque-t-elle pas de devenir une espèce envahissante qui entre en compétition avec plusieurs abeilles européennes et accélère leur déclin ?

Inititiation à l'apiculture avec A. cerana des étudiants de la Faculté d'agriculture de Nabong © J. Vandame

 

  Mais les conditions bioclimatiques en Europe ou aux États-Unis sont assez similaires avec ce qu’elle connaît dans son immense aire de réparation asiatique...

   On est tout de même dans des régions du monde où le climat et la végétation ne sont pas comparables. Par ailleurs, dans l'histoire apicole récente, plusieurs tentatives d'introduction de sous-espèces se sont avérées être des erreurs. Je pense qu'il est dangereux de tenter des opérations du même ordre. Comme je le disais aux éleveurs du Laos, je crois vraiment que la bonne solution est de travailler avec les espèces locales qui ont évolué durant des milliers d’années dans un milieu auquel elles sont adaptées. Ainsi au Laos est-il préférable de travailler avec Apis cerana.

                                                                                                                                                                    © J. Vandame

   Mais, même au Laos, l’abeille d’élevage locale n’est pas forcément formidable, notamment très productrice en miel...

   Oui, c’est vrai qu’une colonie d’Apis cerana produit moins de miel qu'une colonie d’Apis mellifera. Et d’ailleurs certains exploitants ont tenté d'introduire l’abeille occidentale pour tenter de développer la production de miel, de l’exporter et de rapporter des devises au Laos. Mais jusqu'à présent, cela n'a pas fonctionné.

À mon avis, aujourd’hui, dans le contexte du Laos, c’est un mauvais pari car la plupart des agriculteurs n'ont pas les moyens d’acheter une ruche. De plus, dans le cas où l’on parviendrait à acclimater Apis mellifera, les colonies d’Apis cerana risqueraient d’en faire les frais, du fait entre autre des maladies que pourrait transmettre l’abeille occidentale et de la compétition par rapport aux ressources en nectar et en pollen. Dans ce cas, les petits paysans qui s’adonnent à cette « apiculture vivrière » avec A. cerana pourraient ne plus pouvoir la poursuivre... Ce problème de transmission de maladies à A. cerana ainsi qu’à A. dorsata a été bien documenté en Chine, au Népal, en Inde et même au Japon.

 

   Connaît-on les mêmes problèmes au Laos que dans la péninsule indonésienne, la Malaisie, les Philippines ou la Thaïlande, de « chasse au miel » destructive pour A. dorsata, voire A. florea ?

   Oui, absolument. C’est peu le cas pour la petite A. florea, mais on trouve effectivement beaucoup de gens qui prennent de grands risques pour aller collecter le miel des nids d’A. dorsata accrochés sur des de falaises ou sur des arbres. Ils détruisent souvent des rayons pleins de miel et chassent les occupants du nid qui peuvent ne plus y revenir. Mais au Laos comme au Vietnam ou en Inde, on assiste à quelques tentatives pour limiter les effets destructeurs de cette chasse, en intervenant à certaines périodes et en ne détruisant qu’une partie du nid.

 

L'article sur l'intérêt d'A. cerana pour l'apiculture mondiale : cliquez ici.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vincent Tardieu - dans Apimondia
commenter cet article

commentaires

tourneret 29/05/2015 13:00

Violation du Copyright.
Bonjour,
je suis Eric Tourneret, l'auteur des images au Népal. Je vous signale que vous avez crédité mes images @lesamisdelortie
Va que vous utilisiez mes images sur votre blog sans autorisation préalable mais en plus ne pas créditer mes images de mon nom ce n'est pas acceptable.
Vous avalez 48 heures pour enlever votre publication de votre blog ou un constat d'huissier sera effectué sur votre site et le dossier transmis à mon avocat.
Des poursuites seront automatiquement entamée pour des dommages et intérêts. Pour utilisation frauduleuse d'images et non respect du copyright.
Très cordialement
Eric Tourneret

Vincent Tardieu 30/05/2015 10:13

C'est fait ! Croyez bien que je suis désolé de cette utilisation malencontreuse de vos photos : cela fait 5,5 ans que j'ai écrit cet article sur un blog qui est d'ailleurs en sommeil depuis plusieurs années... Je n'ai pas la mémoire exacte des conditions d'utilisation de vos (très belles) photos, mais j'avais précisément comme éthique en tenant ce blog de demander systématiquement l'autorisation des auteurs pour publier leurs photos et même de leur proposer un lien sur un site où ils présentent leurs travaux et, parfois, de les commenter eux-mêmes. Vous pouvez d'ailleurs remarquer que les photos de ce blog ont toutes un copyright et souvent des liens. Croyez bien, malgré cette erreur tout à fait regrettable de ma part, que je suis particulièrement respectueux du travail et de la créativité des photographes, qui sont à mes yeux des artistes et des partenaires. Encore mille excuses ! Vincent Tardieu

Windows Support 21/11/2014 12:57

It is better to work with the local bees than to work with the ones of the hybrid kind. This is all because of the fact that it is very easy to maintain such kinds of bees and the others require more methods of taking care of them.

reinhold 27/08/2015 11:00

The the gap assiatic will change it. I lost nearly all bees completely by the gaps! What to do? The metalic protection sheet avoid the intrusion of the gep in the box, but the reine cannot sortier? 10 geps are waiting in front of the box and chassing all bees in theflight they ctach them and kill them. The box is still full of hony but 90 % of the bees I lost.It is a veritables desaster on long term. Only the assiatic bees have a defends strategy.

Liens